Le flocage

Découvrez les avantages de ce procédé

Un produit écologique

aux multiples vertus...

Le Flocage est un procédé qui utilise des matériaux isolants à base de laine minérale et de liants inorganiques projetés à l'aide d'un pulvérisateur.


Ce produit est certifié sans amiante pour garantir avant tout la santé des personnes et respecter  notre durablement environnement. Il répond aux critères internationaux du Grenelle de l'Environnement et sa composition est garantie par les fabricants..

Le procédé de flocage est relativement simple à mettre œuvre et présente l’avantage d’un rapport qualité/prix très intéressant.

En projection sous forme pâteuse, il permet aux bâtiments revêtus d'être mieux protégés des risques d'incendie et retarde leur propagation.

De plus, la laine minérale réduit le temps de réverbération grâce à ses qualités d’absorption et diminue le niveau sonore. Ainsi, l'isolation thermique appliquée est également efficace pour l'isolation phonique.

Certains produits utilisés par FLOCA-REM peuvent même présenter des qualités d'anti-condensation, ce qui permet au flocage de protéger contre l'humidité..
FLOCA-REM en images
Cliquez sur une image pour zoomer et ouvrir le diaporama

Pourquoi isoler ?

Règlementation RT 2012

Isoler, en augmentant la température des surfaces intérieure des parois, limite les déperdition thermique du corps par rayonnement et permet d'augmenter ce qu'on appelle le confort thermique.

Isoler permet de :
  • diminuer la facture de chauffage
  • diminuer la dépendance aux énergies fossiles et de cette manière réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • diminuer la dépendance aux énergies, notamment l'énergie nucléaire..
C'est dans cet esprit qu'a été mise en place la nouvelle Règlementation Thermique : RT 2012

Les objectifs de la RT 2012 sont de :
  • Réduire les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre
  • Encourager le développement de nouvelles technologies
  • Contribuer à l'indépendance énergétique nationale

L’un des points importants de la RT 2012 est de garantir une enveloppe isolante performante afin de limiter les besoins en énergie des bâtiments 8. Cela implique le traitement des ponts thermiques. Avec l’amélioration de l’étanchéité et de l’isolation thermique des bâtiments, les ponts thermiques représentent 30 à 40% des déperditions thermiques totales d’un bâtiment. Il est donc primordial de les traiter.

Un pont thermique est une zone ponctuelle ou linéaire qui, dans l’enveloppe d’un bâtiment, présente une variation de résistance thermique. Il s’agit d’un point de la construction où la barrière isolante est rompue.

À cause de cette rupture de l’isolant, la température à la surface du plancher est très inférieure à celle de l’air ambiante. Avec la RT 2012, les constructions sont devenues très étanche à l’air, et ce manque de renouvellement d’air ajouté à cette différence de température crée de la condensation sur les parois froides. On peut observer l’apparition de moisissures due à cette condensation à l’intérieur des locaux..